Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Matt Trailer

Le blog du Trailer amateur

La Route Des 4 Châteaux 2017

Trouver un Objectif

Après le Marathon de Metz, en octobre 2017, je me pose la question de mon prochain objectif. J'ai envie de tenter un challenge mais je ne sais pas encore lequel. J'habite toujours Gif-Sur-Yvette à cette époque. Je me renseigne sur les courses des environs et je trouve quelque chose d'intéressant : La Route des 4 Châteaux.

C'est une course très populaire en Ile-de-France, et ce depuis sa création en 1999. Elle a lieu à la mi-novembre et se déroule sur terrain mixte avec environ 60% de bitume et 40% de sentiers, pour une distance d'environ 16 km. Le parcours traverse la vallée de Chevreuse et fait passer par les parcs des 4 châteaux : Mauvières (Saint-Forget, 78), Breteuil (Choisel, 78), Méridon (Chevreuse, 78), et Coubertin (Saint-Rémy-lès-Chevreuse, 78), .

Ce qui est vraiment chouette, c'est l'ambiance que l'on va retrouver en passant devant chacun des châteaux. Il y a des troubadours, des jongleurs qui parfois utilisent des objets enflammés, des gens costumés. Il y a également beaucoup de public tout au long de la route. C'est une course très fréquentée mais heureusement pas autant qu'un Paris Versailles par exemple. Je décide donc de m'aligner au départ, un peu plus d'un mois après le marathon.

Châteaux de Coubertin et MauvièresChâteaux de Coubertin et Mauvières

Châteaux de Coubertin et Mauvières

Châteaux de Méridon et BreteuilChâteaux de Méridon et Breteuil

Châteaux de Méridon et Breteuil

La Course

Je ne garde pas beaucoup de souvenirs de l'avant course ni de l'ambiance de départ. Comme je me suis décidé au dernier moment je n'ai pas vraiment suivi de préparation mais plutôt un programme d'entretien. Ce qui reste gravé dans ma mémoire ce sont plutôt toutes les nouvelles choses que j'avais envie de découvrir, en particulier la course hors route.

Je démarre sur un rythme assez élevé en tournant pas loin des 11.5 km/h sur les trois premiers kilomètres. La météo est plutôt bonne avec un peu de soleil. J'arrive dans le parc du Château de Mauvières et je fais le tour de la propriété avant de m'engager sur un sentier. C'est à partir de ce moment que démarre un tout autre type de course, et c'est nouveau pour moi, un sentier nature.

Le chemin est assez large et je peux maintenir mon allure jusqu'au 6e km. J'apprécie vraiment le fait de ne pas me retrouver sur du bitume et de pouvoir profiter de la forêt. Moi qui avais l'habitude de m'entraîner sur de la route, je trouve  l'expérience incroyablement stimulante. Le circuit repart en direction de Choisel, puis contourne le monument au mort, empruntant un sentier qui monte vers le Château de Breteuil. Encore une nouveauté, j'arpente pour la première fois un sentier avec dénivelé, environ 60D+. Je découvre qu'il est important de gérer son effort en montée. Cela change de tout ce que j'ai appris pendant mes préparations de marathon, je ne me pilote plus à la vitesse mais au cardio.

A la fin de l'ascension j'arrive dans le parc du Château de Breteuil. L'endroit est vraiment agréable et le parc est bien entretenu. Dans la grande allée qui me fait quitter le domaine il y a des gens costumés qui jouent de la trompette de chaque côté de la route. Je passe entre eux dans une ambiance il faut dire assez assourdissante mais néanmoins très motivante.

Je m'engage à nouveau sur la route dès la sortie du château et je traverse le village d'Herbouvilliers. Le bitume n'est pas là très longtemps puisque je bifurque sur un chemin blanc à la sortie de la municipalité. Il est très roulant et je parviens à accélérer pour atteindre les 12 km/h, tout en contournant le Château de Méridon.

Je maintiens le rythme jusqu'au 13e km car c'est à ce moment qu'il faut redescendre dans la vallée. Il y a des bénévoles en haut qui m'informent que la pente est raide et glissante. Effectivement je rattrape déjà certains coureurs qui sont au ralenti. Je comprends vite pourquoi dès que je commence à glisser. Je porte mes Asics Gel Nimbus 19 qui sont faites pour la route et qui en plus dépassent les 800 km. La semelle est presque lisse et je dérape dès que je m'engage dans la descente. Je me fais peur une première fois, puis une deuxième. Je décide de lever le pied.

Je découvre ici ce qui sera ma première expérience en descente sur un sentier en forêt. Ce type de terrain se retrouve fréquemment sur les trails. Disons que j'ai un petit avant-goût. Et il faut dire que je prends énormément de plaisir malgré la difficulté. J'ai certes réduit ma vitesse mais le côté single est grisant. Il y a des passages où la pente atteint les 15%, je reste prudent.

Au 14e km, la descente se radoucit fortement et je relance la machine, plafonnant de nouveau à 12 km/h. J'arrive enfin au niveau du Château de Coubertin, le dernier des quatre. Je traverse son domaine jusqu'à retrouver la route principale en direction de Chevreuse. Il reste 1.5 km que je termine à bloc et je franchis la ligne d'arrivée, ravi.

Cette course était vraiment une très bonne expérience. Elle m'a permis de découvrir les sentiers natures, le dénivelé, la boue. Je pense que de manière inconsciente, une transformation commençait à s'opérer dans mon esprit. Quand j'y repense aujourd'hui je me dis que c'est comme cela que j'ai découvert le trail, même si ça n'en n'était pas un. A l'époque je ne connaissais rien de tout ça.

En terme de classement il s'agit je crois d'une de mes meilleures performances mais ce n'est qu'anecdotique. J'ai pris du plaisir à courir dans la vallée de Chevreuse. J'ai pu découvrir les châteaux qui avaient été ouverts au public exceptionnellement. Ce sont ces aspects là qui sont importants pour moi et que je retiens surtout. C'était atypique de courir dans un tel décor avec toutes ces animations.

Données Course
 Date 19/11/2017
 Lieu Chevreuse (78), France
 Distance 16.59 km
 D+ 264 m
 Temps 01:28:45
 Classement 664/1728
 Catégorie SEH
 Classement Cat. 168/374
 Chaussures Asics Gel Nimbus 19
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article